ACCUEIL MISSIONS ACTUALITÉ DU CABINET PLAN D'ACCÈS SITES UTILES CONTACT ISANET PAYE ISANET COMPTA UK SITE IN ENGLISH



PRAXITY

BOIS GUILLAUME
ROUEN
DIEPPE
EU
PONT L'EVEQUE
LIVAROT
YVETOT
CANY BARVILLE







    EN SAVOIR PLUS >  FICHES-EXPERT

  Le point sur le SPAM

Si l'on en croit les nombreuses études des cabinets de sécurité qui auscultent en permanence le monde du Net, les courriers indésirables (appelés spams) représentaient fin 2008 pas moins de 90 % du trafic mail. Il suffit en effet d'ouvrir sa boîte aux lettres pour voir tomber, chaque jour, son lot de «pourriels». Outre le fait qu'ils mobilisent une large part de la bande passante et nous obligent à constamment faire le ménage dans nos messages, les spams hébergent des virus ou sont la première étape d'une tentative d'escroquerie. Aussi, à l'instar des autres dangers du Net, il convient de bien les connaître pour mieux les combattre.

haut de page

Publicités classiques, arnaques, virus...

À l'origine, Spam n'est qu'une marque alimentaire d'outre-Atlantique (de viande en boîte), qui a fait sa renommée non sur la qualité de ses produits, mais sur le caractère répétitif de ses campagnes de publicité. Un mode de communication agressif qui, à n'en pas douter, caractérise également la gestion des courriels indésirables qui encombrent nos messageries. Bien sûr, parmi les nombreux pourriels reçus, nombre d'entre eux sont des publicités classiques qui signalent des promotions, l'arrivée de nouveaux produits ou services. Le plus souvent, ces spams sont adressés par des sites sur lesquels des achats ont déjà été faits, où en tout cas une adresse mail a été laissée par le visiteur. Toutefois, d'autres messages indésirables ne sont en fait qu'un moyen de soutirer de l'argent au destinataire par un moyen ou un autre. Tout le monde connaît les fausses loteries dont chacun d'entre nous a déjà été l'heureux gagnant, les lettres dites « nigérianes », qui conduisent l'héritière d'un milliardaire d'un pays en guerre à nous choisir pour rapatrier sa fortune en France, ou encore la promesse de retrouver une nouvelle jeunesse sous les draps grâce à des pastilles bleues... En plus de ces vieilles arnaques (qui néanmoins trompent encore de nombreux internautes), il faut maintenant compter avec le célèbre phishing. Derrière ce terme (hameçonnage en français) se cache une technique d'escroquerie redoutable. Dans la pratique, l'internaute reçoit un courriel lui annonçant que la banque X ou le magasin Y, dont il est client, a besoin pour une raison quelconque (travaux de maintenance technique, données égarées, réactualisation du système...) qu'il se connecte au service en ligne (par le biais d'un lien proposé dans le courriel) de la dite société. L'internaute clique sur le lien, le site de la société apparaît ainsi qu'un formulaire de saisie de données. Or, soit le site est faux, soit le formulaire, ou les deux, et si l'internaute tente de se connecter, il transmet de fait ses coordonnées bancaires. Le tour est joué. Enfin, il faut également rappeler (cf. dossier du mois dernier) que les courriels sont aussi largement utilisés pour véhiculer des chevaux de Troie, vers et autres virus en tout genre. Il convient ainsi de traiter ces courriers non désirés avec la plus grande prudence.

haut de page

Comment réagir ?

Il existe différentes stratégies pour lutter contre les spams. La première, la plus simple, mais pas la moins onéreuse, est de confier la gestion de son système de messagerie à un prestataire extérieur. Dans ce cas, l'hébergeur aura pour mission de contrôler le flux de courriels entrants grâce à des logiciels filtrants. Ces derniers pourront soit marquer les messages douteux avant de les adresser au destinataire, soit les détruire. En mode local, il est également possible d'utiliser des logiciels filtrants associés à la messagerie. Moins performants que les filtres utilisés par les professionnels, ces systèmes permettront cependant d'identifier et de traiter un nombre important de spams. Inclus dans le système de messagerie (Thunderbird) ou sous la forme de programmes associés (SpamPal, SpamFighters avec Outlook Express), ces outils sont simples à utiliser et présentent l'intérêt d'être évolutifs, c'est-à-dire d'apprendre avec l'aide de l'utilisateur à distinguer avec plus de précision les spams des courriels. Enfin, comme avec les virus, les logiciels et les machines ne peuvent pas tout et il convient d'adopter quelques règles de prudence pour ne pas voir sa boîte aux lettres crouler sous les pourriels.

haut de page

Ce qu'il faut savoir sur l'externalisation de sa messagerie

Les logiciels filtrants déployés dans les services informatiques des grandes entreprises et par les hébergeurs s'appuient souvent sur les « black lists » pour identifier les pourriels. Ces bases de données mutualisées ont pour objet le recensement des adresses utilisées par les spammeurs pour envoyer leurs courriels. Une fois qu'une adresse y est inscrite, tous les messages émis à partir de cette dernière se voient rejetés. Or, de nombreux spammeurs détournent (par le biais de virus notamment) les adresses de tiers, les condamnant ainsi à voir leurs courriels détruits, avant d'être lus, par les destinataires protégés.
Pour éviter cette situation, il est recommandé de demander au prestataire un marquage des courriels douteux plutôt qu'un simple rejet. Ainsi, les messages suspects verront leur « sujet » s'enrichir d'une marque spécifique (**spam**, par exemple) ce qui permettra au destinataire de les identifier et de les traiter pour les stocker dans un répertoire particulier. Dès lors, ils n'encombreront plus le répertoire principal et pourront être « repêchés » en cas d'erreur de marquage.

haut de page

Ne pas oublier la Cnil

La Commission nationale informatique et libertés a pour mission de veiller au respect des règles de création et d'administration des fichiers automatisés à caractère nominatif (c'est-à-dire permettant d'identifier des personnes physiques). Cette commission vérifiera par exemple que la collecte des données s'est faite avec le consentement des personnes fichées, et que le droit de ces dernières à ne plus faire partie de ces fichiers est bien respecté. Pour faciliter ces opérations de contrôle, la Cnil a mis en place un partenariat avec une association baptisée Signal-Spam (www.signal-spam.fr) qui propose un outil téléchargeable permettant à tout internaute de signaler d'un simple clic l'arrivée sur sa messagerie d'un pourriel. Le message est ensuite transmis à la Cnil qui, si elle constate qu'il est issu d'un fichier « illégal », pourra condamner l'entreprise française utilisatrice à une amende pouvant aller jusqu'à 300 000 euros.
Apparu depuis quelque temps, le spam sur téléphone portable est en passe de devenir à son tour une véritable nuisance. Aussi, le gouvernement français a mis en place depuis le mois de novembre un numéro de téléphone, le 33 700, sur lequel les utilisateurs de mobiles sont invités à transférer les SMS indésirables reçus afin de permettre aux autorités d'identifier et de poursuivre les spammeurs.

haut de page

Quelques règles de bon sens

- Ne rien laisser traîner
Les spammeurs utilisent des robots pour récolter les adresses électroniques. Dès lors, que ce soit sur un site, un blog, ou une fiche de présentation, il est conseillé de « maquiller » son adresse en remplaçant par exemple le @ par [@] ou par [at], ce qui permettra de tromper une machine, mais non une personne douée de raison.

- Changer d'adresse pour les opérations en ligne
Il faut éviter de donner son adresse mail à « n'importe qui ». Or, pour utiliser certaines applications ou pour acheter en ligne, il est impératif d'en communiquer une. Si, le plus souvent cette dernière ne sert qu'aux échanges entre l'internaute et le service en ligne, quelquefois elle finit dans les fichiers d'un spammeur. Aussi, pour réaliser ce type d'opération en ligne, il convient d'utiliser non pas son adresse professionnelle ou celle de son domicile, mais une autre que l'on aura créée gratuitement auprès d'un prestataire tel que Gmail ou Yahoo!.

- Faire le mort
La règle fondamentale en matière de spams est de ne jamais donner suite, même si dans le message il vous est proposé de cliquer sur un lien pour ne plus jamais recevoir de courriel publicitaire. En effet, en répondant, vous confirmerez que votre adresse est valide (elle pourra alors être vendue plus cher).

- Un peu de bon sens
Aucune banque, aucune entreprise de vente en ligne ne vous contacteront par courriel pour vous demander des références bancaires ou un mot de passe. Si néanmoins vous souhaitez en avoir le coeur net, n'utilisez jamais le lien qui vous est proposé dans le courriel (il pointe sans doute sur un faux site) ou le numéro de téléphone fourni (il est sans doute surtaxé) pour contacter cette banque ou cette entreprise.

haut de page

Article du 05/02/2009 - © Copyright SID Presse - 2009




En savoir plus...

Report en arrière des déficits : notion de bénéfice d’imputation
10/05/2011
Le nouveau mode de calcul de la réduction Fillon
10/05/2011
L’augmentation des engagements des associés
10/05/2011
Trouvez de nouveaux clients grâce aux places de marché
10/05/2011
Le régime matrimonial de la participation aux acquêts
06/05/2011
Les fonds socialement responsables
09/02/2011
Le Mandat de protection future
09/02/2011
Utiliser les comparateurs pour faire connaître ses produits sur Internet
07/02/2011
Méfiez-vous des « renifleurs » !
07/02/2011
Fixation du loyer du bail commercial renouvelé
07/02/2011
Révision du loyer du bail commercial en cours
07/02/2011
Perte de la moitié du capital social
31/01/2011
Les sociétés coopératives ouvrières de production (Scop)
31/01/2011
La contre-visite médicale diligentée par un employeur
31/01/2011
Location de locaux professionnels et option à la TVA
31/01/2011
Investir dans les trackers
18/11/2010
Faut-il passer à la téléphonie sur IP ?
17/11/2010
La clause de réserve de propriété
17/11/2010
Précisions sur les modalités du droit individuel à la formation
17/11/2010
La déclaration européenne des services
17/11/2010
La taxe sur les véhicules de sociétés
15/11/2010
Le remboursement de la TVA payée au sein de l’Union européenne
10/11/2010
Le régime juridique de l'entrepreneur individuel à responsabilité limitée
12/10/2010
L’imposition de l’entrepreneur individuel à responsabilité limitée
12/10/2010
Recrutement d'un salarié : les règles juridiques à respecter
12/10/2010
Twitter : un outil pour l’entreprise ?
07/09/2010
Le reclassement à l’étranger d’un salarié licencié pour motif économique
07/09/2010
Apport en société d’une entreprise individuelle
07/09/2010
Ordres de Bourse : mode d’emploi
13/07/2010
Un iPad ? Pour quoi faire ?
13/07/2010
Le sort du bail commercial en cas de procédure collective du locataire
13/07/2010
La situation du salarié victime d’une inaptitude d’origine professionnelle
13/07/2010
Exonération des intérêts de retard : la technique de la mention expresse
12/07/2010
Contrats d’assurance-vie et ISF
22/06/2010
Maîtriser Windows 7
22/06/2010
La société en participation
21/06/2010
Portée d’une transaction
21/06/2010
Les modalités de décompte des effectifs d’une entreprise
18/06/2010
Exonération des cessions d’entreprise en fonction de leur valeur
18/06/2010
La réforme de la TVA immobilière
18/06/2010
Les rendements 2009 des contrats d'assurance-vie en euros
12/05/2010
Le point sur le « Cloud computing »
12/05/2010
Comment organiser la prise des congés payés d'été
12/05/2010
Quand y a-t-il harcèlement moral ?
12/05/2010
La clause de non-concurrence en droit commercial
12/05/2010
La déductibilité des frais d'acquisition de titres de sociétés soumises à l'IS
12/05/2010
Acheter des « mots-clés » pour booster son site internet
14/04/2010
La sous-location de locaux commerciaux
14/04/2010
Le rescrit social
14/04/2010
Réduction de capital et droits d'enregistrement
14/04/2010
Réduction d'impôt « Madelin »
14/04/2010
Comment référencer un site dans un moteur de recherche
28/01/2010
Déposer un nom de domaine
28/01/2010
Les avantages fiscaux de la holding de reprise
28/01/2010
La délégation de pouvoirs dans les sociétés
28/01/2010
La nouvelle procédure d'instruction des accidents du travail
28/01/2010
La publicité des comptes des associations et des fondations
21/01/2010
Mieux utiliser sa boîte aux lettres électronique
21/01/2010
La convention d'occupation précaire
08/01/2010
Combattre le stress au travail
07/01/2010
Le régime fiscal de la location en meublé
07/01/2010
Le nouveau statut de loueur en meublé professionnel
07/01/2010
Les fonds de dotation
05/01/2010
Le taux de participation à la formation continue
05/01/2010
Les nouvelles modalités du cumul emploi-retraite
21/07/2009
Maintien de la prévoyance d'entreprise au profit des ex-salariés
21/07/2009
Redressement fiscal et sursis de paiement
21/07/2009
Option des sociétés de capitaux à l'IR
21/07/2009
Pénalités de retard pour non-paiement d'une facture
21/07/2009
Mise en réserve des bénéfices d'une société par l'usufruitier
21/07/2009
Gérer une flotte de portables
21/07/2009
Report des congés payés d'un salarié malade
11/06/2009
Vérification de comptabilité et contrôle inopiné
11/06/2009
Linux : comment donner une nouvelle vie à un PC
12/05/2009
Information sur la santé et la sécurité au travail
07/04/2009
L'option pour le remboursement mensuel de la TVA
07/04/2009
L'assurance-vie, instrument de financement
07/04/2009
Soldes, liquidations, ventes au déballage : les nouvelles règles du jeu
07/04/2009
Le point sur les NetTops
07/04/2009
Réforme du droit des entreprises en difficulté
10/03/2009
Délais de paiement : la nouvelle règle du jeu
10/03/2009
La souscription au capital de SOFICA
10/03/2009
Compte et dépôt à terme
05/02/2009
Le point sur le SPAM
05/02/2009
Entreprises nouvelles et zones d'activité
12/01/2009
L'épargne solidaire
12/01/2009
Le point sur les virus informatiques
12/01/2009
L'obligation d'information des salariés sur les contrats d'assurance de groupe
11/12/2008
Déplafonnement du loyer du bail renouvelé
11/12/2008
Investissements locatifs dans le tourisme
11/12/2008
Les assistants électroniques anti-radars
11/12/2008
Quand la bureautique devient « écolo »
17/11/2008
Le droit de rétractation de l'acquéreur d'un bien immobilier
07/10/2008
Comment déterminer la convention collective de branche applicable à l'entreprise ?
04/09/2008
Cession d'actions : le délai pour procéder au rachat après un refus d'agrément
04/09/2008
Trouver un fichier en toute simplicité sur son PC
04/09/2008
Caution du dirigeant : les risques fiscaux
10/07/2008
Assurance-vie : une épargne toujours disponible ?
10/07/2008
Comment bien réagir face au fisc ?
12/06/2008
Gare à la durée du cautionnement souscrit par un dirigeant au profit de sa société
19/05/2008
Comment bien utiliser Google
19/05/2008




© 2009-2014 - Les Echos Publishing - mentions légales