ACCUEIL MISSIONS ACTUALITÉ DU CABINET PLAN D'ACCÈS SITES UTILES CONTACT ISANET PAYE ISANET COMPTA UK SITE IN ENGLISH



Membre de

PRAXITY

> Mention légale



BOIS GUILLAUME
ROUEN
DIEPPE
EU
PONT L'EVEQUE
LIVAROT
YVETOT
CANY BARVILLE







    EN SAVOIR PLUS >  TEXTES OFFICIELS

  Instauration conventionnelle d'un nouvel indice de révision des loyers des baux commerciaux
Protocole d'accord relatif à la création et l'application de l'indice des loyers commerciaux (ILC) du 20 décembre 2007

Préambule

Les signataires du présent protocole d'accord ont fait le constat que l'indice de référence d'évolution des loyers commerciaux le plus couramment utilisé par les parties dans un bail commercial, l'Indice du coût de la construction (ICC), connaissait depuis plusieurs années une évolution erratique.
Ce caractère erratique de l'ICC, tantôt à la hausse, tantôt à la baisse, selon les trimestres et les périodes, est considéré par les signataires de ce protocole d'accord comme préjudiciable aussi bien aux propriétaires-bailleurs qu'aux locataires-commerçants.

Sur la base ce constat, les locataires-commerçants du monde de la distribution, représentés par la Fédération PROCOS, et les propriétaires-bailleurs représentés par la Fédération des sociétés immobilières et foncières (FSIF) et l'Union nationale de la propriété immobilière (UNPI), ont décidé de mettre un terme à cette situation en élaborant ensemble un nouveau mécanisme reflétant mieux l'évolution de l'activité du secteur.

Les réunions de travail entre les organisations professionnelles se sont déroulées sous l'égide du Conseil national des centres commerciaux (CNCC).

Deux hypothèses ont été examinées lors de ces réunions:
- la première consistant à construire un mécanisme de lissage de l'ICC.
- la seconde, proposée par le CNCC, consistant à créer un indice spécifique appelé « Indice des loyers commerciaux » (ILC), pour doter ce secteur de l'immobilier commercial d'un indice de référence adapté aux spécificités de cette activité.

À l'issue de ces réunions qui se sont succédées jusqu'au mois de novembre 2007, les parties sont parvenues à un accord de principe sur la seconde solution, sous réserve qu'elle soit juridiquement applicable.

Dans ce cadre, les parties signataires du présent protocole d'accord conviennent des dispositions suivantes :

Article 1 – Définition et composition de l'ILC

Ce nouvel indice des loyers commerciaux (ILC), établi et accepté dans son principe par les parties au présent protocole est constitué, sous réserve d'éventuels ajuste-ments qui pourraient résulter de l'ordre public, sous la forme d'un panier de trois indices calculés mensuelle-ment ou trimestriellement par l'INSEE :
- l'indice des prix à la consommation (IPC) ;
- l'indice du coût de la construction (ICC) ;
- l'indice du chiffre d'affaires du commerce de détail en   valeur (ICAV).

Ce nouvel indice, appelé « ILC », intègre ces trois indices dans les proportions suivantes :
- 50 % IPC ;
- 25 % ICC ;
- 25 % ICAV.

Les bases de calculs qui ont permis la mise en place de l'ILC sont jointes en annexe au présent protocole d'accord.

Article 2 – Modalités d'application de l'ILC

L'objectif des parties signataires est que l'ILC s'applique à partir de la date de publication de l'indice T3 de l'ICC qui devrait paraître dans la 2ème quinzaine du mois de janvier 2008.

L'ILC s'applique aux baux commerciaux en cours et aux nouveaux baux commerciaux.

Les baux commerciaux en cours feront l'objet de la signature d'un avenant avec prise d'effet au 1er janvier 2008.

Article 3 – Modalités de diffusion du protocole d'accord sur l'ILC

Le présent protocole vaut accord national interprofessionnel.

Les parties signataires s'engagent à informer leurs membres, leurs réseaux professionnels et leurs interlocuteurs institutionnels.

Les parties signataires du présent protocole d'accord s'engagent à recommander à leurs membres l'application de l'ILC à compter de la date de signature du présent protocole d'accord.

La diffusion de ce protocole d'accord prendra les formes suivantes :
- conférence de presse des parties signataires en liaison avec les pouvoirs publics, pour l'information professionnelle et générale par la presse économique nationale ;
- informations par les journaux professionnels et les bulletins des fédérations ;
- relais par les chambres de commerce, chambres des métiers, unions patronales, etc.

Article 4 – Modalités de suivi

Afin que le présent protocole s'applique de la manière la plus large et la plus rapide, les parties signataires conviennent de la création d'un Comité paritaire de suivi.

Ce Comité paritaire de suivi est mis en place à compter de la date de signature afin d'évaluer la mise en applica-tion de l'ILC et de traiter les problèmes y afférant et les ajustements qui pourraient résulter de l'ordre public.

Ce Comité paritaire de suivi est placé sous l'égide du Conseil national des centres commerciaux (CNCC) et composé de représentants des organisations professionnelles signataires du présent protocole d'accord.

Ce Comité paritaire de suivi se réunira dès le mois de janvier 2008 pour mettre en place l'ensemble des modalités d'application du présent protocole d'accord.

Article 5 – Prise en compte de la difficulté de la situation économique et financière de certains commerçants

Les parties signataires conviennent en outre de la nécessité de prendre en compte les difficultés économiques et financières spécifiques de certains commerçants, au regard de leur compte d'exploitation, du fait de l'application du T2 2007 de l'ICC. Dans ce cas, elles préconisent que des négociations individuelles soient engagées de bonne foi, en tant que de besoin.

haut de page

Article du 31/03/2008 - © Copyright SID Presse - 2008




En savoir plus...

Mise en réserve des bénéfices d'une société par l'usufruitier
22/07/2009
Pénalités de retard pour non-paiement d'une facture
22/07/2009
Report des congés payés d'un salarié malade
11/06/2009
Vérification de comptabilité et contrôle fiscal inopiné
11/06/2009
La convention de reclassement personnalisé renforcée
12/05/2009
Priorité d'emploi pour les salariés à temps partiel
10/03/2009
Quel délai pour transmettre un CDD ?
05/02/2009
Mesures en faveur de l'épargne salariale
12/01/2009
Entreprises nouvelles et zones d'activité
12/01/2009
Entrée en vigueur de l'indice des loyers commerciaux
12/01/2009
L'obligation d'information des salariés sur les contrats d'assurance de groupe
11/12/2008
Les causes de déplafonnement du loyer du bail renouvelé
11/12/2008
Réforme du temps de travail : les précisions relatives aux heures supplémentaires
07/10/2008
Réforme du temps de travail : les nouvelles règles des forfaits annuels
07/10/2008
Le sort du contrat de franchise en cas de fusion ou d'apport partiel d'actif
07/10/2008
Le régime fiscal des intérêts d'emprunt versés aux associés
07/10/2008
Cessions d'actions : le délai pour procéder au rachat après un refus d'agrément
04/09/2008
Le contrôle des clauses de mobilité
10/07/2008
Transformation d'une société anonyme en société par actions simplifiée : l'intervention des commissaires aux comptes
10/07/2008
Caution du dirigeant : les risques fiscaux
10/07/2008
Assurance-vie : une épargne toujours disponible ?
10/07/2008
Succession de contrats à durée déterminée d'usage
12/06/2008
Pas de Tva sur les arrhes !
19/05/2008
Gare à la durée du cautionnement souscrit par un dirigeant au profit de société
19/05/2008
La rupture de la période d'essai pour un motif économique
31/03/2008
Non-compensation des plus et moins-values liées à des catégories de revenus professionnels différentes
31/03/2008
Instauration conventionnelle d'un nouvel indice de révision des loyers des baux commerciaux
31/03/2008
Le droit du franchisé à une indemnité de clientèle en cas de rupture du contrat par le franchiseur
31/03/2008
Astreinte et temps de trajet
04/03/2008
Le régime fiscal de l'indemnité versée lors de la renégociation d'un prêt immobilier
04/03/2008
Les conditions de validité d'un cautionnement consenti par une société
04/03/2008




© 2009-2014 - Les Echos Publishing - mentions légales