ACCUEIL MISSIONS PLAN D'ACCÈS CONTACT ISANET PAYE ISANET COMPTA UK SITE IN ENGLISH



Membre de

PRAXITY

> Mention légale



BOIS GUILLAUME
ROUEN
DIEPPE
EU
PONT L'EVEQUE
LIVAROT
YVETOT
SASSEVILLE







    EN SAVOIR PLUS >  FICHES-EXPERT

  Faut-il passer à la téléphonie sur IP ?

Si de plus en plus de foyers français délaissent les abonnements téléphoniques classiques au profit des offres ADSL multiplay (internet, TV, téléphone), nombre d’entreprises hésitent encore à abandonner les bons vieux téléphones analogiques pour se lancer dans la voix sur IP. Une réticence qui tient plus souvent de la méconnaissance de la part des clients des systèmes et des technologies proposés que d’un refus du changement.

haut de page

La voix sur IP ?

La voix sur IP (Voice over Internet Protocol) est une technologie qui permet d’utiliser le réseau internet (ou un autre réseau utilisant le même protocole) pour transmettre un message vocal, autrement dit pour téléphoner. Contrairement à un réseau téléphonique traditionnel (analogique) qui va transporter un signal sonore sans le modifier, dans un système de téléphonie sur IP (ToIP : Telephony over Internet Protocol), la voix doit être préalablement numérisée. Concrètement, le signal n’est plus diffusé tel quel mais transformé en 0 et en 1. Il devient ainsi une donnée binaire de base pouvant être traitée et transportée sur un réseau informatique.

haut de page

Les avantages de l’IP

Le premier avantage, c’est le prix des communications qui, quel que soit le prestataire choisi, est toujours inférieur à ce que proposent les opérateurs téléphoniques traditionnels. Orange facture ainsi un appel en métropole (appel vers un fixe) 2,1 centimes par minute (plus 10,5 c de mise en relation) et une communication vers la Chine, 27 c/mIn (+ 8 c de mise en relation). Skype, le leader mondial de la téléphonie sur IP, facture quant à lui la minute de communication entre 0,9 et 1,9 c d’euro dans et vers ces deux pays en fonction des abonnements choisis.
À côté du prix des communications, la téléphonie sur IP présente l’intérêt, du fait de son intégration dans l’architecture informatique, de pouvoir être associée à de nombreux services complémentaires. Outre l’accès aux SMS, les boÎtes vocales programmables et les téléconférences, souvent proposés par les opérateurs classiques, la ToIP offre au service téléphonique toute la puissance de l’informatique. Concrètement, via des postes téléphoniques numériques (souvent dotés d’un écran) ou en utilisant les ordinateurs auxquels ils sont reliés, on va pouvoir envoyer des fax, organiser des visioconférences, converser tout en travaillant sur le même document, intégrer à la voix des échanges écrits via un système de messagerie instantanée, enregistrer les conversations, les conférences, les transformer automatiquement en fichiers texte pour les stocker et plus tard les consulter… L’intégration dans le réseau permet également d’avoir « la main » sur la téléphonie et ainsi, en utilisant des outils de gestion spécifiques, de mieux contrôler les coûts de communication en limitant les capacités d’appel des postes ou les destinations possibles.

haut de page

Quelques points noirs

L’intégration du « téléphone » dans le réseau informatique, si elle offre de nombreuses possibilités, peut aussi poser quelques problèmes. Tout d’abord et fort logiquement, le service ne peut fonctionner que si les matériels qui composent le réseau (PC, serveurs…) sont opérationnels. Leur maintenance et l’utilisation d’outils de sécurité pour les protéger (antivirus, anti-intrusion, mur de feu) sont ainsi indispensables pour disposer d’une installation téléphonique fiable 24 h sur 24. Par ailleurs, l’accès au Net doit également être assuré en permanence. En effet, en l’absence de réseau, les communications ne sont plus possibles, et l’entreprise ne pourra plus entrer en contact avec ses clients, ses fournisseurs ou ses collaborateurs que si elle dispose d’une ligne analogique complémentaire ou d’un parc de téléphones mobiles extérieur au réseau. Enfin, même si le haut débit tend à se généraliser, des délais de latence viennent encore (trop souvent), en décalant les échanges, rendre inconfortables les conversations téléphoniques sur les réseaux IP.

haut de page

Choisir un service

Outre le fait qu’il faut disposer de postes téléphoniques numériques connectés au réseau informatique, le déploiement d’une solution de voix sur IP dans une entreprise peut se faire de différentes manières. Lorsqu’une simple poignée de personnes sont concernées, on peut simplement installer sur le PC de l’utilisateur une solution logicielle (Skype, Net2Phone…). Au-delà d’une dizaine de postes, le recours à un autocommutateur IP (IP-PBX) s’impose. Ce système chargé d’assurer la gestion des appels entrants ou sortants peut être déployé en interne ou en ayant recours à un prestataire extérieur offrant le même type de service.

haut de page

L’autocommutateur privé

Désigné par le sigle PBX (Private Banch Exchange), un autocommutateur téléphonique privé sert à administrer les lignes internes d’une entreprise et à les relier à un système de communication extérieur tel que le réseau téléphonique commuté (on parle alors de PBX ou de PABX) ou le réseau internet (IP-PBX ou IPBX). Un PBX permet notamment de passer des appels de poste à poste au sein de l’entreprise, de mettre en place des services d’annuaire nominatif et une numérotation simplifiée (en interne), des messageries, des renvois d’appels, des téléconférences… Par ailleurs, avec ce type d’appareil, il est possible de définir les droits de chacun des postes ou encore d’établir une facturation précise par établissement, par service.
Si les PABX sont le plus souvent des machines peu évolutives, nombre d’IPBX sont des logiciels paramétrables installables sur un serveur et sur lequel les postes téléphoniques (numériques) sont connectés en filaire ou via le réseau Wifi. Dès lors, de nombreuses fonctions, en plus de celles déjà citées, peuvent être supportées par un IPBX. Fonctions qui pourront être spécifiquement développées pour répondre aux besoins propres de l’utilisateur. L’installation et le paramétrage d’un IPBX doivent être confiés à un informaticien spécialiste de la téléphonie sur IP.

haut de page

Les « softphones »

Il s’agit de logiciels qu’il suffit d’installer sur les postes d’un réseau informatique pour pouvoir téléphoner en IP. C’est une solution simple et économique qui, si elle n’est pas conseillée aux grandes structures qui recherchent des solutions centralisées, peut parfaitement convenir aux TPE. Grâce à ces logiciels et aux services en ligne qui y sont associés, il devient possible de converser avec un (ou plusieurs) utilisateur(s) du même logiciel ou d’un logiciel compatible (qu’il soit dans l’entreprise ou à l’autre bout du monde), et ce gratuitement. En outre, on peut également appeler un poste fixe ou portable classique et être appelé par lui. Dans ce cas, le service est payant, mais reste bien meilleur marché que lorsque l’on a recours à un opérateur classique. L’appel peut se faire en utilisant de simples écouteurs et un micro (entre 10 et 20 €) ou un appareil téléphonique spécifique (à partir de 30 €) que l’on viendra connecter en USB sur son ordinateur. Le principal inconvénient de cette solution logicielle est qu’elle nécessite, pour fonctionner, que l’ordinateur sur lequel elle est installée soit lui-même en marche.

Les principaux éditeurs de softphones
S’il existe des dizaines d’entreprises qui proposent des solutions IP via un simple logiciel, les plus importantes d’entres elles s’appellent Skype (http://www.skype.com) ou encore Net2Phone (http://web.net2phone.com). Cette dernière, une des plus anciennes sur le marché, n’offre que des fonctions classiques (PC à PC, PC à téléphone, PC à fax et messagerie instantanée) ; Skype a en revanche, depuis son lancement en 2003, intégré de nombreux services complémentaires (pour certains gratuits) tels que la visiotéléphonie, les envois de SMS, une boîte vocale, l’accès via un hot spot Wifi ou encore la réception d’appels grâce à un numéro Skype réservé à l’utilisateur.

Un petit nouveau dans la course
Google, pour ne pas le nommer, vient à son tour de lancer son propre service de téléphonie sur IP permettant d’appeler non seulement un autre ordinateur mais aussi des téléphones fixes ou portables partout sur la planète. Baptisé « Google Call » et accessible via Gmail (la boîte aux lettres électronique proposée par Google), ce système vient se glisser dans la liste des contacts sous la forme d’un simple bouton. En cliquant dessus, l’utilisateur fait alors apparaître un banal clavier numérique sur lequel il ne lui reste qu’à composer le numéro de son correspondant.

Pour un besoin ponctuel
Pour bénéficier des tarifs « discount » qu’offre la téléphonie sur IP, sans modifier son installation, on peut également utiliser les services d’entreprise comme Jajah (http://www.jajah.com). Une fois inscrit, via un numéro que l’on se voit spécialement attribuer (Jajah Direct), il est possible à l’aide d’un « simple » téléphone d’appeler un correspondant situé à l’étranger pour le prix d’une communication locale. D’autres services, tels que Jajah Web et Jajah Mobile Web, permettent quant à eux de passer tout type d’appel téléphonique en IP (et donc à moindre coût). Concrètement, il suffit d’entrer sur l’interface Web du site le numéro du correspondant ainsi que son propre numéro de téléphone et de valider la mise en communication.

haut de page

Article du 17/11/2010 - © Copyright SID Presse - 2010




En savoir plus...

Report en arrière des déficits : notion de bénéfice d’imputation
10/05/2011
Le nouveau mode de calcul de la réduction Fillon
10/05/2011
L’augmentation des engagements des associés
10/05/2011
Trouvez de nouveaux clients grâce aux places de marché
10/05/2011
Le régime matrimonial de la participation aux acquêts
06/05/2011
Les fonds socialement responsables
09/02/2011
Le Mandat de protection future
09/02/2011
Utiliser les comparateurs pour faire connaître ses produits sur Internet
07/02/2011
Méfiez-vous des « renifleurs » !
07/02/2011
Fixation du loyer du bail commercial renouvelé
07/02/2011
Révision du loyer du bail commercial en cours
07/02/2011
Perte de la moitié du capital social
31/01/2011
Les sociétés coopératives ouvrières de production (Scop)
31/01/2011
La contre-visite médicale diligentée par un employeur
31/01/2011
Location de locaux professionnels et option à la TVA
31/01/2011
Investir dans les trackers
18/11/2010
Faut-il passer à la téléphonie sur IP ?
17/11/2010
La clause de réserve de propriété
17/11/2010
Précisions sur les modalités du droit individuel à la formation
17/11/2010
La déclaration européenne des services
17/11/2010
La taxe sur les véhicules de sociétés
15/11/2010
Le remboursement de la TVA payée au sein de l’Union européenne
10/11/2010
Le régime juridique de l'entrepreneur individuel à responsabilité limitée
12/10/2010
L’imposition de l’entrepreneur individuel à responsabilité limitée
12/10/2010
Recrutement d'un salarié : les règles juridiques à respecter
12/10/2010
Twitter : un outil pour l’entreprise ?
07/09/2010
Le reclassement à l’étranger d’un salarié licencié pour motif économique
07/09/2010
Apport en société d’une entreprise individuelle
07/09/2010
Ordres de Bourse : mode d’emploi
13/07/2010
Un iPad ? Pour quoi faire ?
13/07/2010
Le sort du bail commercial en cas de procédure collective du locataire
13/07/2010
La situation du salarié victime d’une inaptitude d’origine professionnelle
13/07/2010
Exonération des intérêts de retard : la technique de la mention expresse
12/07/2010
Contrats d’assurance-vie et ISF
22/06/2010
Maîtriser Windows 7
22/06/2010
La société en participation
21/06/2010
Portée d’une transaction
21/06/2010
Les modalités de décompte des effectifs d’une entreprise
18/06/2010
Exonération des cessions d’entreprise en fonction de leur valeur
18/06/2010
La réforme de la TVA immobilière
18/06/2010
Les rendements 2009 des contrats d'assurance-vie en euros
12/05/2010
Le point sur le « Cloud computing »
12/05/2010
Comment organiser la prise des congés payés d'été
12/05/2010
Quand y a-t-il harcèlement moral ?
12/05/2010
La clause de non-concurrence en droit commercial
12/05/2010
La déductibilité des frais d'acquisition de titres de sociétés soumises à l'IS
12/05/2010
Acheter des « mots-clés » pour booster son site internet
14/04/2010
La sous-location de locaux commerciaux
14/04/2010
Le rescrit social
14/04/2010
Réduction de capital et droits d'enregistrement
14/04/2010
Réduction d'impôt « Madelin »
14/04/2010
Comment référencer un site dans un moteur de recherche
28/01/2010
Déposer un nom de domaine
28/01/2010
Les avantages fiscaux de la holding de reprise
28/01/2010
La délégation de pouvoirs dans les sociétés
28/01/2010
La nouvelle procédure d'instruction des accidents du travail
28/01/2010
La publicité des comptes des associations et des fondations
21/01/2010
Mieux utiliser sa boîte aux lettres électronique
21/01/2010
La convention d'occupation précaire
08/01/2010
Combattre le stress au travail
07/01/2010
Le régime fiscal de la location en meublé
07/01/2010
Le nouveau statut de loueur en meublé professionnel
07/01/2010
Les fonds de dotation
05/01/2010
Le taux de participation à la formation continue
05/01/2010
Les nouvelles modalités du cumul emploi-retraite
21/07/2009
Maintien de la prévoyance d'entreprise au profit des ex-salariés
21/07/2009
Redressement fiscal et sursis de paiement
21/07/2009
Option des sociétés de capitaux à l'IR
21/07/2009
Pénalités de retard pour non-paiement d'une facture
21/07/2009
Mise en réserve des bénéfices d'une société par l'usufruitier
21/07/2009
Gérer une flotte de portables
21/07/2009
Report des congés payés d'un salarié malade
11/06/2009
Vérification de comptabilité et contrôle inopiné
11/06/2009
Linux : comment donner une nouvelle vie à un PC
12/05/2009
Information sur la santé et la sécurité au travail
07/04/2009
L'option pour le remboursement mensuel de la TVA
07/04/2009
L'assurance-vie, instrument de financement
07/04/2009
Soldes, liquidations, ventes au déballage : les nouvelles règles du jeu
07/04/2009
Le point sur les NetTops
07/04/2009
Réforme du droit des entreprises en difficulté
10/03/2009
Délais de paiement : la nouvelle règle du jeu
10/03/2009
La souscription au capital de SOFICA
10/03/2009
Compte et dépôt à terme
05/02/2009
Le point sur le SPAM
05/02/2009
Entreprises nouvelles et zones d'activité
12/01/2009
L'épargne solidaire
12/01/2009
Le point sur les virus informatiques
12/01/2009
L'obligation d'information des salariés sur les contrats d'assurance de groupe
11/12/2008
Déplafonnement du loyer du bail renouvelé
11/12/2008
Investissements locatifs dans le tourisme
11/12/2008
Les assistants électroniques anti-radars
11/12/2008
Quand la bureautique devient « écolo »
17/11/2008
Le droit de rétractation de l'acquéreur d'un bien immobilier
07/10/2008
Comment déterminer la convention collective de branche applicable à l'entreprise ?
04/09/2008
Cession d'actions : le délai pour procéder au rachat après un refus d'agrément
04/09/2008
Trouver un fichier en toute simplicité sur son PC
04/09/2008
Caution du dirigeant : les risques fiscaux
10/07/2008
Assurance-vie : une épargne toujours disponible ?
10/07/2008
Comment bien réagir face au fisc ?
12/06/2008
Gare à la durée du cautionnement souscrit par un dirigeant au profit de sa société
19/05/2008
Comment bien utiliser Google
19/05/2008




© 2009-2018 - Les Echos Publishing - mentions légales