ACCUEIL MISSIONS PLAN D'ACCÈS CONTACT ISANET PAYE ISANET COMPTA UK SITE IN ENGLISH



Membre de

PRAXITY

> Mention légale



BOIS GUILLAUME
ROUEN
DIEPPE
EU
PONT L'EVEQUE
LIVAROT
YVETOT
CANY BARVILLE







    PROJET CRÉATION  > IDÉES DE BUSINESS > Green Business : le business à l'aube du vert
Idées de Business
Restauration
Restauration
Artisanat
Artisanat
E-commerce
E-commerce
Économie sociale
Économie sociale
Services entreprises
Services entreprises
Loisirs
Loisirs
Green Business
Green Business
Idées de l'étranger
Idées de l'étranger
Bâtiment
Bâtiment
Nouvelles techno
Nouvelles techno
Services personne
Services personne


Jolis Mômes, le « Séphora » des enfants

Tout commence lorsque Joséphine, 4 ans, ne veut plus utiliser le shampoing de bébé qu’a l’habitude de lui mettre sa maman Laetitia. L’estimant suffisamment grande pour en changer, cette dernière a du mal à trouver un produit adapté à son âge. Comme l’idée de créer une entreprise la taraude depuis ses études en école de commerce, elle se dit qu’elle tient là son idée d’activité : ouvrir une boutique uniquement dédiée aux produits de beauté pour les enfants. Avec son amie Delphine, elle aussi issue d’une école de commerce, elles décident de se lancer dans l’aventure de la création d’entreprise. Passée par plusieurs postes en marketing dans des grands groupes de cosmétique, Laetitia connaît bien ce secteur. Quant à Delphine, elle a occupé différents emplois comme responsable des achats. Le choix d’ouvrir une boutique plutôt qu’un site internet se fait rapidement. Dans ce domaine, les clients ont besoin de sentir, de toucher les produits, ils sont demandeurs de conseils… Laetitia et Delphine se mettent donc à la recherche d’un local dans Paris qui pourrait convenir. La tâche s’avère plus compliquée que prévue. Les prix sont élevés, les négociations avec les occupants et les propriétaires ardues… Elles finissent par dénicher une boutique rue de Sèvres, dans la partie la moins passante mais avec des chalands variés, touristes, familles, personnes âgées qui vont leur permettre de tester toutes les cibles. L’avantage de ce local : le bail est précaire et le loyer est pur, c’est-à-dire sans versement de droit d’entrée, donc pas d’emprunt à engager. Ce qui tombe bien car les deux créatrices souhaitent autofinancer leur lancement. Parallèlement, elles décident de participer au concours Cré’acc 2012 Ile-de-France, pour lequel elles seront lauréates dans la catégorie « deuxième vie professionnelle ». L’occasion de valider leur projet et de faire parler d’elle !

La boutique a ouvert en septembre dernier, et les ventes leur permettent de rentrer dans leurs frais même si elles ne se versent pas encore de salaire. Mais déjà les deux créatrices sont à la recherche d’un deuxième pas de porte dans Paris, plus grand et qui leur permettrait de proposer une offre de services payante, comme par exemple des ateliers pour enfants de pose de vernis qui part à l’eau ou de petits tatouages éphémères. Avec toujours le soucis de proposer des produits qui respectent la peau de l’enfant et sont ludiques. Elles souhaitent également lancer leur site internet pour gagner en visibilité et surtout répondre aux nombreuses demandes qui émanent de la province !

Fiche de l’entreprise
- Le conseil des créatrices : créer en binôme permet de partager les bons moments comme les mauvais. Il ne faut pas hésiter également à se faire aider, par exemple en rencontrant d’autres chefs d’entreprise qui ont de l’expérience.
- Le chiffre : 80 000 euros ont été investis par Laetitia et Delphine pour lancer leur activité.
- Le contact : Laetitia Malavoy, boutique@jolismomes.fr

haut de page




Guide de la création

Projet
Projet
Secteur d'activité
Secteur d'activité
Forme juridique
Forme juridique
Local
Local
Régime fiscal
Régime fiscal
Régime social
Régime social
Business plan
Business plan
Financement
Financement
Aides
Aides
Partenaires
Partenaires
Formalités
Formalités
Sites
Sites






© 2009-2017 - Les Echos Publishing - mentions légales