ACCUEIL MISSIONS PLAN D'ACCÈS CONTACT ISANET PAYE ISANET COMPTA UK SITE IN ENGLISH



Membre de

PRAXITY

> Mention légale



BOIS GUILLAUME
ROUEN
DIEPPE
EU
PONT L'EVEQUE
LIVAROT
YVETOT
CANY BARVILLE







    PROJET CRÉATION  > IDÉES DE BUSINESS > Services aux entreprises : s'adapter aux besoins du client
Idées de Business
Restauration
Restauration
Artisanat
Artisanat
E-commerce
E-commerce
Économie sociale
Économie sociale
Services entreprises
Services entreprises
Loisirs
Loisirs
Green Business
Green Business
Idées de l'étranger
Idées de l'étranger
Bâtiment
Bâtiment
Nouvelles techno
Nouvelles techno
Services personne
Services personne


Services aux entreprises : s’adapter aux besoins du client

CielMonRadis, un potager pour du team building autrement

Un potager au bureau ? C’est la folle idée d’une jeune entreprise, CielMonRadis. Le concept est pour le moins atypique : la start-up propose aux entreprises d’installer un potager qui s’assemble en moins de 10 minutes dans n’importe quel espace. Nul besoin donc de terrasse ou de grand balcon, un open space peut parfaitement faire l’affaire. À la clé, dans ces bacs, les salariés apprentis jardiniers formés par CielMonRadis peuvent faire pousser des plantes aromatiques. Mixer potager et team building, il fallait oser, mais le pari est prometteur.

Le bac, fabriqué en France à partir de bois français, s’assemble comme un puzzle 3D. Bien évidemment, il est étanche et la lampe à photosynthèse promet même une lumière chaleureuse au milieu des bureaux ou près de la machine à café. CielMonRadis propose de former les collaborateurs à la culture de plantes aromatiques comme la menthe, le basilic, des fleurs comestibles ou encore des mini-légumes, etc. Ensuite, il ne manque que du terreau et du compost, de l’eau et un peu d’attention pour voir les herbes prendre possession des locaux.

Son créateur, Charles de la Boulaye, diplômé de l’EMLyon, explique : « Romain, mon associé, et moi sommes tous les deux originaires de la campagne. Etant jeune, je ne m’intéressais guère au potager de mes parents, c’est seulement en vivant à Paris, que j’ai ressenti l’envie de mettre les mains dans la terre. Nous nous retrouvions pour cultiver notre jardin partout où cela était possible. En sortant de l’école, nous avons décidé de créer notre entreprise et d’apporter une parcelle de campagne dans les bureaux. » Au-delà de l’installation du bac, la jeune entreprise apporte aussi services et savoir-faire : « Autour du potager, nous animons des ateliers de jardinage avec les salariés tous les deux mois. L’objectif est d’améliorer la qualité de vie au travail en apportant un dispositif convivial et ludique. Nous travaillons avec les ressources humaines, les services généraux et les directions du développement durable. » Leurs clients ? Majoritairement des grands groupes : Roche, PwC, Engie, L’Oréal. « Nous intervenons également dans des co-working (par exemple pour Nextdoor, filiale de Bouygues Immobilier) pour faciliter les rencontres entre start-up grâce au potager. »

Il a fallu un an de travail de prototypage et de projet pilote pour que l’idée des deux jeunes entrepreneurs se transforme en entreprise, en 2015. Côté financement, les créateurs ont pu compter sur des prix tels que le Startup Weekend ou encore le 101Projets, un concours financé par Xavier Niel, Marc Simoncini et Jacques Antoine Granjon. « Leur prêt de 25 000 € nous a permis d’assurer nos premiers investissements. Le développement technique de notre potager d’intérieur a également été rendu possible grâce la bourse French Tech de la BPI. Depuis 2015, nous nous auto-finançons. »

Objectif ? Étendre le concept au-delà de la région parisienne à d’autres grandes villes comme Marseille, Nantes, Lyon, Bruxelles et Londres. « Nous cherchons à développer un réseau d’acteurs locaux du paysagisme qui souhaitent se diversifier en proposant plus de services à leurs clients »

Aujourd’hui, la jeune pousse compte 4 associés et 2 stagiaires. En effet, CielMonRadis a intégré deux autres associés aux compétences complémentaires : Constance, architecte, qui a aidé à la conception du potager, et Mathieu, biologiste et ancien créateur d’entreprise. L’équipe a réalisé 60 000 € de chiffres d’affaire en 2016 avec un objectif de 200 000 € en 2017.

Fiche de l’entreprise
- Le conseil : « Mettre en place des pilotes ! Car c’est en confrontant notre idée aux potentiels utilisateurs que l’on avance. Et s’inscrire à des concours, car ils nous offrent des possibilités de s’exposer, ils ouvrent des portes et parfois apportent du financement. »
- Le chiffre : 200 000 € de chiffre d’affaire prévisionnel en 2017
- Le contact :  www.cielmonradis.com 

haut de page




Guide de la création

Projet
Projet
Secteur d'activité
Secteur d'activité
Forme juridique
Forme juridique
Local
Local
Régime fiscal
Régime fiscal
Régime social
Régime social
Business plan
Business plan
Financement
Financement
Aides
Aides
Partenaires
Partenaires
Formalités
Formalités
Sites
Sites






© 2009-2017 - Les Echos Publishing - mentions légales