ACCUEIL MISSIONS PLAN D'ACCÈS CONTACT ISANET PAYE ISANET COMPTA UK SITE IN ENGLISH



Membre de

PRAXITY

> Mention légale



BOIS GUILLAUME
ROUEN
DIEPPE
EU
PONT L'EVEQUE
LIVAROT
YVETOT
CANY BARVILLE







    PROJET CRÉATION  > IDÉES DE BUSINESS > Artisanat, vieux métiers : une seconde jeunesse
Idées de Business
Restauration
Restauration
Artisanat
Artisanat
E-commerce
E-commerce
Économie sociale
Économie sociale
Services entreprises
Services entreprises
Loisirs
Loisirs
Green Business
Green Business
Idées de l'étranger
Idées de l'étranger
Bâtiment
Bâtiment
Nouvelles techno
Nouvelles techno
Services personne
Services personne


Libre-art-bitre : du mobilier design en matériaux recyclés

Suspensions de camion, morceaux de roues de charrettes, armatures métalliques… David Rossillon récupère les vieux matériaux dont personne ne veut pour créer des pièces de mobilier uniques.

Doté d’un solide sens créatif et artistique, David Rossillon a fait de sa passion une activité professionnelle à part entière. Cet ébéniste de formation, installé dans l’Eure, conçoit des pièces de mobilier originales - tabourets de bars, chaises, lampes, meubles, rampes d’escalier - à partir de matériaux de récupération. Ses clients lui font part de leurs besoins, choisissent les matériaux entrant dans la composition de l’objet - métal, bois, plexiglass, verre, marbre - et l’artiste passe à l’action, travaillant, modelant et assemblant les éléments composant l’œuvre finale. Suivant la complexité du travail et le temps passé, ses productions sont vendues entre quelques dizaines et plusieurs milliers d’euros pièce.

« J’ai réalisé qu’entre les grandes chaînes de distribution, comme Ikea ou Fly, et les spécialistes du mobilier design, tel Ligne Roset, il n’y avait guère d’intervenants proposant du mobilier original, de qualité et pas trop cher », explique l’entrepreneur, qui s’est lancé sur ce créneau en 2009. Depuis, il s’est constitué une clientèle fidèle, en se faisant connaitre à l’occasion de salons d’art et d’artisanat régionaux.

Fiche de l’entreprise

- Le conseil du créateur : pour réussir sur ce créneau, mieux vaut jouer la carte de l’originalité et de l’exclusivité. Les clients attachent beaucoup d’importance à posséder un objet unique, créé sur mesure pour eux. Ils sont d’ailleurs prêts à payer cher pour cela.
- Le chiffre : 15 000 euros d’investissement (outillage, poste de soudure, machine à travailler le bois…)
- Le contact :  www.libre-art-bitre.com 

haut de page




Guide de la création

Projet
Projet
Secteur d'activité
Secteur d'activité
Forme juridique
Forme juridique
Local
Local
Régime fiscal
Régime fiscal
Régime social
Régime social
Business plan
Business plan
Financement
Financement
Aides
Aides
Partenaires
Partenaires
Formalités
Formalités
Sites
Sites






© 2009-2017 - Les Echos Publishing - mentions légales