ACCUEIL MISSIONS PLAN D'ACCÈS CONTACT ISANET PAYE ISANET COMPTA UK SITE IN ENGLISH



Membre de

PRAXITY

> Mention légale



BOIS GUILLAUME
ROUEN
DIEPPE
EU
PONT L'EVEQUE
LIVAROT
YVETOT
CANY BARVILLE







    PROJET CRÉATION  > IDÉES DE BUSINESS > Artisanat, vieux métiers : une seconde jeunesse
Idées de Business
Restauration
Restauration
Artisanat
Artisanat
E-commerce
E-commerce
Économie sociale
Économie sociale
Services entreprises
Services entreprises
Loisirs
Loisirs
Green Business
Green Business
Idées de l'étranger
Idées de l'étranger
Bâtiment
Bâtiment
Nouvelles techno
Nouvelles techno
Services personne
Services personne


Branchitude et emplettes religieuses : Catho Rétro, le concept-store chrétien en ligne

Un cocktail de compétences et de savoir-faire

En 2013, Armelle Pecquériaux, sa soeur Fanny et une amie d’enfance, Marjolaine, ont toutes les trois envie de donner naissance à un projet entrepreneurial en phase avec leurs convictions et répondant à un besoin de marché. Comme le dit Armelle en souriant : “Catho Rétro, c’est un peu l’Esprit Saint d’un côté, la Hype de l’autre”. Un concept est né ! Si l’idée de créer Catho Rétro leur est venue il y a 3 ans, il a fallu beaucoup d’énergie, de créativité et de persévérance pour concrétiser leur projet ! Comme pour toute création d’entreprise, les jeunes femmes ont dû s’investir à 300 % et chacune a apporté sa pierre à l’édifice.

Armelle, 31 ans, est diplômée d’une école de commerce et a collaboré 7 ans dans la grande distribution. Passionnée par la communication et le marketing, elle avait alors le sentiment de ne pas exploiter ces deux volets, inhérents à la démarche commerciale. Catho Rétro lui permet de renouer avec ses talents commerciaux tout en apportant la créativité et assure la partie média nécessaires à l’essor de l’entreprise. Fanny, ingénieur informatique de formation, assure toute la partie développement du site web et gère le juridique et la comptabilité. Et Marjolaine, directrice artistique, conçoit l’identité graphique et visuelle de la marque, et gère le design du site.

Les premiers pas de Catho Rétro

En décembre 2014 (période de l’Avent, le moment est bien choisi), les fondatrices lancent une opération de financement participatif sur internet et récoltent 3 120 € grâce aux contributions de 85 KissKissBankers. L’objectif est plus qu’atteint ! Elles, qui espèraient obtenir un financement de 2 800 €, décident alors de créer leur propre gamme, labellisée “Catho Rétro”, afin de se démarquer de la concurrence. L’aventure démarre au quart de tour, puisque très vite la start-up crée des collections capsules (éphémères) avec des créateurs de renom estampillés chez Catho Rétro.

Le site web est lancé le 1er février 2015 ; sa mise en oeuvre implique naturellement des financements à la hauteur des résultats attendus. C’est pourquoi les trois créatrices de l’entreprise apportent chacune 2 500 € de fonds propres et se retroussent les manches. Tout (ou presque) est “fait maison” : le site internet, la création de l’identité graphique et de ses déclinaisons, la communication… En mars 2016, l’entreprise passe du statut d’auto-entrepreneur à celui de SAS.

Les objectifs 2016 et au-delà

Pour l’année 2016, l’entreprise en plein développement fourmille d’idées. En premier lieu, Catho Rétro développe un réseau de distribution sur Internet qui s’adresse aux particuliers affiliés. Cette initiative sert à la fois la communication et les ventes puisque chaque revendeur affilié se fait livrer son volume de commandes à son domicile et perçoit une commission portée à 10 % des ventes. La démarche, opérationnelle en mars-avril 2016, devrait remporter du succès et permettre de recruter de nouveaux affiliés (une école a déjà accepté de collaborer).

L’entreprise envisage également de diversifier son activité. Pour l’heure, Catho Rétro lance une collection capsule (tote bag, carte, badges, planche de tattoos) en lien avec l’événement des futures JMJ (journées mondiales de la Jeunesse) qui se tiendront à Cracovie l’été prochain.

Fiche de l’entreprise
- Le conseil du créateur : bien s’associer est primordial car la complémentarité des compétences est très importante. Ne pas renoncer et avoir comme devise « fonce, avance, travaille et un jour on croira en ton projet ! »
- Le chiffre : doubler le chiffre d’affaires en 2016
- Le contact :  www.cathoretro.com - Facebook : https://www.facebook.com/Cath0Retr0/

haut de page




Guide de la création

Projet
Projet
Secteur d'activité
Secteur d'activité
Forme juridique
Forme juridique
Local
Local
Régime fiscal
Régime fiscal
Régime social
Régime social
Business plan
Business plan
Financement
Financement
Aides
Aides
Partenaires
Partenaires
Formalités
Formalités
Sites
Sites






© 2009-2017 - Les Echos Publishing - mentions légales