ACCUEIL MISSIONS PLAN D'ACCÈS CONTACT ISANET PAYE ISANET COMPTA UK SITE IN ENGLISH



Membre de

PRAXITY

> Mention légale



BOIS GUILLAUME
ROUEN
DIEPPE
EU
PONT L'EVEQUE
LIVAROT
YVETOT
CANY BARVILLE







    PROJET CRÉATION  > IDÉES DE BUSINESS > Restauration, alimentation : allier tradition et modernité
Idées de Business
Restauration
Restauration
Artisanat
Artisanat
E-commerce
E-commerce
Économie sociale
Économie sociale
Services entreprises
Services entreprises
Loisirs
Loisirs
Green Business
Green Business
Idées de l'étranger
Idées de l'étranger
Bâtiment
Bâtiment
Nouvelles techno
Nouvelles techno
Services personne
Services personne


Monpotager.com : dans la peau d’un jardinier

Des produits frais en direct de son propre jardin : de quoi faire rêver nombre de citadins, à l’heure où les préoccupations sur la qualité des produits alimentaires n’a jamais été aussi forte. Mais comment faire lorsque, au mieux, votre univers ne comprend qu’un petit balcon ? La solution, c’est une jeune start-up qui la défriche : www.monpotager.com. Son concept ? Proposer aux internautes de « cultiver leur potager en ligne », à distance par l’intermédiaire d’une interface virtuelle web et de recevoir les fruits et légumes à leur domicile. Lancé en septembre 2013 à Paris, puis, quelques mois plus tard à Lyon, ce service offre l’assurance de pouvoir obtenir des produits frais et de saison, notamment certaines variétés de légumes anciens rares dans les circuits de distribution traditionnels.

« Nous sommes agriculteurs de père en fils depuis 5 générations, et nous avons toujours eu un contact précieux avec les consommateurs, car nous avions des vaches laitières jusqu’en 1987, explique Thierry Desforges, fondateur du site. Cette proximité s’est petit à petit réduite, au fur et à mesure que les modes de consommation ont évolué. Nous en sommes arrivés à ne plus faire que des grandes cultures, destinées à l’agro-industrie, ce qui est une hérésie lorsqu’on est à moins de 30 minutes d’un bassin de consommation de 12 millions de personnes. Il me semblait donc nécessaire de développer un projet qui rapproche les consommateurs des producteurs, en leur transmettant du savoir-faire, de la qualité et du plaisir. Le secteur des fruits et légumes était particulièrement approprié, et il permettait de faire évoluer le système de production de l’exploitation familiale. » Son idée est donc de proposer aux consommateurs un service innovant : « Nous proposons aux citadins de cultiver en ligne une parcelle de potager chez des producteurs locaux, en agriculture raisonnées. Les ageekculteurs choisissent la taille du potager, les espèces qu’ils souhaitent y voir planter, et ils suivent l’évolution de leur parcelle et de leurs cultures du semis à la récolte. »

Monpotager.com propose des parcelles de potager à partir de 14,90 €/mois selon la composition de la famille et du besoin. Ainsi, l’offre Duo permet, pour 30 € par mois, de recevoir de 70 à 120 kilos de légumes par an, pour des parcelles de 15 m² de légumes d’été, 16 m² de légumes d’hiver et de 9 m² de fruits, le tout livré en point relais après récoltes (14 livraisons par an). Marre de ne manger que des carottes et poireaux en hiver ? Pas de problème, le site propose de troquer quelques légumes contre des jus de fruits, des paniers de saisons, des accessoires, etc. Une offre à la fois plus humaine et personnalisée que les traditionnelles livraisons de paniers !

Pour se lancer, l’entrepreneur a démarré avec ses économies, avant d’effectuer une levée de fonds de 450 000 € en 2015. Après avoir testé son concept et avec une équipe de 10 salariés, la jeune entreprise affiche désormais des objectifs ambitieux : « Nous souhaitons rapidement étendre nos plates-formes à de nouvelles villes : Bordeaux, Nantes, Lille, Toulouse, Marseille, Montpellier… et proposer nos services dans les pays voisins, détaille Thierry Desforges. Nous pensons atteindre les 10 000 abonné(e)s d’ici fin 2017. Cela s’accompagnera d’une nouvelle levée de fonds. »

Fiche de l’entreprise
 Le conseil : bien border le plan de financement (tout est toujours plus long que prévu). Pour des créateurs déjà lancés, s’entourer afin de confronter différentes visions de leur projet. Les retours d’expériences de jeunes start-upers sont souvent très riches !
 Le chiffre : CA 2016 : 400 000 € ; Prévisionnel 2017 : 1,1 M€
 Le contact :  www.monpotager.com 

haut de page




Guide de la création

Projet
Projet
Secteur d'activité
Secteur d'activité
Forme juridique
Forme juridique
Local
Local
Régime fiscal
Régime fiscal
Régime social
Régime social
Business plan
Business plan
Financement
Financement
Aides
Aides
Partenaires
Partenaires
Formalités
Formalités
Sites
Sites






© 2009-2017 - Les Echos Publishing - mentions légales