ACCUEIL MISSIONS PLAN D'ACCÈS CONTACT ISANET PAYE ISANET COMPTA UK SITE IN ENGLISH



Membre de

PRAXITY

> Mention légale



BOIS GUILLAUME
ROUEN
DIEPPE
EU
PONT L'EVEQUE
LIVAROT
YVETOT
CANY BARVILLE







    PROJET CRÉATION  > IDÉES DE BUSINESS > Services à la personne : jouez la proximité
Idées de Business
Restauration
Restauration
Artisanat
Artisanat
E-commerce
E-commerce
Économie sociale
Économie sociale
Services entreprises
Services entreprises
Loisirs
Loisirs
Green Business
Green Business
Idées de l'étranger
Idées de l'étranger
Bâtiment
Bâtiment
Nouvelles techno
Nouvelles techno
Services personne
Services personne


Services à la personne : jouez la proximité

Un jardin sur le toit : le jardinier paysagiste des villes

Il suffit parfois de s’inspirer d’un métier existant et de le mettre au goût du jour, pour créer les conditions d’un succès. C’est ce qu’a fait Jean-Bernard Wasselin, l’ingénieux créateur de l’entreprise lilloise Un jardin sur le toit. Biologiste de formation, ce passionné de jardinage s’est spécialisé dans les toitures et murs végétaux. « Il y a une véritable demande, les gens commencent à réaliser qu’ils peuvent valoriser des surfaces jusqu’alors inexploitées, en les transformant en petits jardins de poche. »

On est loin pour le coup de la simple bande de gazon, proposée par les entreprises spécialisées dans l’étanchéité des toitures. Grâce aux techniques mises au point par Jean-Bernard Wasselin, il est possible de planter des arbres, des massifs, bref de créer de véritables jardins, quitte à renforcer les structures porteuses des bâtiments pour supporter le poids de la terre. Cerise sur le gâteau : outre le côté esthétique, la formule présente aussi un avantage sur le plan thermique et phonique.

Fiche de l’entreprise
- Le conseil du créateur : il ne faut pas sous-estimer la difficulté technique de ce type d’activité. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la conception de jardins sur toiture est une affaire complexe. Jean-Bernard Wasselin a étudié la faisabilité de son projet, et validé ses choix techniques durant 2 ans avant de se lancer.
- Le chiffre : 15 000 euros ont été nécessaires pour acheter le matériel (outils, échelles, échafaudages) et un véhicule utilitaire.
- Le contact :  www.unjardinsurletoit.com 

haut de page




Guide de la création

Projet
Projet
Secteur d'activité
Secteur d'activité
Forme juridique
Forme juridique
Local
Local
Régime fiscal
Régime fiscal
Régime social
Régime social
Business plan
Business plan
Financement
Financement
Aides
Aides
Partenaires
Partenaires
Formalités
Formalités
Sites
Sites






© 2009-2017 - Les Echos Publishing - mentions légales