ACCUEIL MISSIONS PLAN D'ACCÈS CONTACT ISANET PAYE ISANET COMPTA UK SITE IN ENGLISH



Membre de

PRAXITY

> Mention légale



BOIS GUILLAUME
ROUEN
DIEPPE
EU
PONT L'EVEQUE
LIVAROT
YVETOT
CANY BARVILLE







    PROJET CRÉATION  > IDÉES DE BUSINESS > Services à la personne : jouez la proximité
Idées de Business
Restauration
Restauration
Artisanat
Artisanat
E-commerce
E-commerce
Économie sociale
Économie sociale
Services entreprises
Services entreprises
Loisirs
Loisirs
Green Business
Green Business
Idées de l'étranger
Idées de l'étranger
Bâtiment
Bâtiment
Nouvelles techno
Nouvelles techno
Services personne
Services personne


Services à la personne : jouez la proximité

See’Up : trois jeunes créateurs qui voient loin

Trois jeunes de 24 ans qui s’interrogent sur la presbytie… : des angoissés, des pessimistes ? Non, des entrepreneurs ! Xavier Aguera, Quentin Couturier et Charles Brun sont en effet les créateurs de See’Up, une jeune entreprise qui s’attaque à un marché atypique, celui des presbytes. Surprenant, mais porteur.

En effet, on recense 22 millions de presbytes en France (et 160 millions en Europe). Plus encore, face au vieillissement de la population, le nombre de personnes presbytes est en constante augmentation : en 2020, 40 % de la population française sera presbyte (2,5 milliards dans le monde). Si des lunettes de correction existent, de nombreuses personnes mettent beaucoup de temps à prendre conscience qu’elles en ont besoin. En parallèle, de nombreux presbytes oublient régulièrement leurs lunettes… A la clé, la multiplication de situations gênantes : difficulté à lire un menu, à remplir un bordereau à la Poste ou à la banque, à remplir un chèque, etc.

L’idée de See’Up ? Proposer un système innovant de mise à disposition de lunettes de lecture dans les établissements où il existe un besoin de lecture et/ou d’écriture. Concrètement, les trois créateurs ont mis au point, avec l’aide d’une designer, une lunette face-à-main. Equipé de verres de dioptrie +2.5, See’Up corrige tous les degrés de presbytie dépendamment de la distance à laquelle il est positionné devant ses yeux. Autre atout : le See’Up est plat et réversible, s’adaptant ainsi aux droitiers comme aux gauchers, avec des verres fonctionnant dans les deux sens. Le petit plus ? Les lunettes sont personnalisables, devenant aussi un outil de communication pour les établissements qui le proposent en libre-service à leur clientèle ou usagers.

Ce qu’on aime : outre la bonne idée, le See’Up s’inscrit dans une démarche responsable. En effet, cette lunette est fabriquée en France au sein de la « Plastics Vallée ». Le plastique utilisé est recyclable. Enfin, les produits sont assemblés par des personnes handicapées dans un ESAT (établissement et services d’aide par le travail).

Une démarche gagnante puisqu’à ce jour, plus de 7 000 lunettes sont déjà proposées en libre-service par des établissements variés : banques, assurances, etc. et même la Ville de Paris. Prometteur pour cette entreprise lauréate du Prix « Paris Initiative Entreprise », et qui figure dans le palmarès des « 5 plus belles Start-Up » d’ESCP Europe !

haut de page




Guide de la création

Projet
Projet
Secteur d'activité
Secteur d'activité
Forme juridique
Forme juridique
Local
Local
Régime fiscal
Régime fiscal
Régime social
Régime social
Business plan
Business plan
Financement
Financement
Aides
Aides
Partenaires
Partenaires
Formalités
Formalités
Sites
Sites






© 2009-2017 - Les Echos Publishing - mentions légales