ACCUEIL MISSIONS PLAN D'ACCÈS CONTACT ISANET PAYE ISANET COMPTA UK SITE IN ENGLISH



Membre de

PRAXITY

> Mention légale



BOIS GUILLAUME
ROUEN
DIEPPE
EU
PONT L'EVEQUE
LIVAROT
YVETOT
CANY BARVILLE







    PROJET CRÉATION  > IDÉES DE BUSINESS > Nouvelles techno : précéder les attentes des consommateurs
Idées de Business
Restauration
Restauration
Artisanat
Artisanat
E-commerce
E-commerce
Économie sociale
Économie sociale
Services entreprises
Services entreprises
Loisirs
Loisirs
Green Business
Green Business
Idées de l'étranger
Idées de l'étranger
Bâtiment
Bâtiment
Nouvelles techno
Nouvelles techno
Services personne
Services personne


MEG : des pots de fleurs connectés

Franz Ezin et Raphaëlle Seyfried ont tous deux grandis en ville et ont en commun l’amour des plantes vertes, avec les difficultés que cela comporte : quand faut-il les arroser ? N’ont-elles pas eu trop d’eau ? Ont-elles besoin d’un peu plus de soleil ? Alors qu’ils sont tous les deux salariés d’une entreprise de design, ils ont l’idée de créer un pot pour plantes vertes qui serait non seulement décoratif, mais qui permettrait aussi à la plante de communiquer ses besoins. Pendant deux ans, ils vont plancher sur leur idée : Franz sur la partie design et technique du produit, Raphaëlle sur le financement du projet. Le résultat est un pot intelligent équipé d’un réservoir d’eau de 4 litres et qui comprend différents capteurs : un capteur qui relève l’humidité, un autre qui indique la luminosité, et un dernier qui précise la température. Les trois envoient des données sur un Smartphone par bluetooth tous les quart d’heure, déclenchant une alerte si l’une des données n’est pas optimale, comme par exemple le réservoir vide qu’il faut remplir ou une baisse de température indiquant qu’il faut rentrer le pot à l’intérieur. Une fonction à partir de l’application Smartphone permet également de piloter la couleur des leds éclairant le pot.

Pour financer leurs recherches et avancer dans leur projet, plusieurs subventions pour l’innovation sont obtenues, notamment celle de Scientipole Initiative. En mars 2013, ils créent leur SAS et s’installent en pépinière, à Paris Pionnières. Dans la foulée, ils participent à plusieurs salons. MEG fait notamment partie de la quarantaine de start-up représentant la France à Las Vegas en janvier 2014 pour le salon du Consumer Electronics Show. Elle est également primée au concours Innovert, lors du Salon du végétal de cette année. Différents contacts pris lors de ces salons les orientent vers des distributeurs techniques (Fnac, Darty…). La vente des pots, via ces distributeurs, mais aussi sur leur site internet, devrait démarrer dans quelques semaines à l’occasion de la fête des mères, pour un prix situé aux environs de 300 euros. Les deux créateurs se sont d’ores et déjà fixés comme objectif de garder une production le plus possible « Made in France », ce qui est le cas actuellement. Et souhaitent rapidement faire une levée de fonds pour lancer d’autres innovations toujours dans le domaine des objets connectés pour les plantes vertes.

Fiche de l’entreprise
- Le conseil des créateurs : on a trop souvent tendance à voir les autres start-up comme des concurrentes et à refuser de communiquer sur son projet par peur. Or, c’est très important de partager ses idées. On est meilleur quand on bénéficie des conseils des autres et des erreurs qu’ils ont déjà commises pour ne pas les reproduire.
- Le chiffre : 200 000 euros d’investissement ont été nécessaires pour lancer leur projet.
- Le contact : Raphaëlle Seyfried, contact@meg-live.com

haut de page




Guide de la création

Projet
Projet
Secteur d'activité
Secteur d'activité
Forme juridique
Forme juridique
Local
Local
Régime fiscal
Régime fiscal
Régime social
Régime social
Business plan
Business plan
Financement
Financement
Aides
Aides
Partenaires
Partenaires
Formalités
Formalités
Sites
Sites






© 2009-2017 - Les Echos Publishing - mentions légales